Talking Entrepreneurship

Wuup: créativité, jeunesse et dynamisme

Entrevue avec Jérémie Gagnon, jeune entrepreneur dans le domaine de la mode au Québec, qui nous parle de son enfant, Wuup.

Talking Entrepreneurship (TE) : Cela fait déjà 5 ans que Wuup existe, qu’est-ce qui vous a motivé à démarrer une entreprise si jeune ?

Jérémie Gagnon (JG) : Depuis mon enfance, je me lance constamment dans différents projets. J’aime partir de rien et développer quelque chose de gros. Ma force, c’est la persévérance dans tout ce que je fais. Je suis persistant dans mes projets comme dans mes relations humaines. En secondaire 4, j’ai réalisé que j’étais un bon travailleur, alors j’ai décidé de mettre cette qualité à mon profit plutôt qu’à un employeur en démarrant ma propre entreprise avec un ami qui avait la même ligne de pensée.

TE : Qu’est-ce qui a inspiré votre marque ? Aviez-vous un modèle auquel vous vouliez ressembler ?

JG : Mon inspiration est basée principalement sur mes valeurs. C’est certain qu’il faut parfois des références au niveau des prix et du design, mais Wuup à sa propre ligne de pensée qui rend notre entreprise unique et ce qu’elle dégage. 

TE : De quelle façon Wuup a été lancé ? Quelles ont été vos ressources à vos débuts ?

JG : Honnêtement, les ressources étaient complètement nulles. Ce qu’on avait c’était la passion, la motivation et l’encouragement de nos proches. Les gens autour de nous croyaient en nous et cela nous a permis de vendre facilement nos premières collections. De plus, plusieurs ont travaillé gratuitement sur le projet, car ils aimaient l’énergie et l’ambiance de travail de Wuup.

1514577_744628365572813_8351771027966780736_n

TE : Quelles ont été les plus grandes difficultés rencontrées jusqu’à maintenant ?

JG : La plus grande difficulté fut de persister avec Wuup, sans nécessairement être récompensé à la mesure de nos efforts. Il faut être fort et patient avant d’obtenir les résultats escomptés. Par ailleurs, l’une des difficultés rencontrées est le financement. Pour l’instant, j’ai investit beaucoup plus en Wuup que ça m’a rapporté, mais je suis patient et je crois que cela me rapporte beaucoup en terme d’expérience et de contacts humains.

TE : Pourquoi vous lancer dans l’industrie de la mode ?

JG : Ce qui m’attire dans cette industrie c’est qu’on peut faire passer un message à travers notre marque. C’est difficile de partir une marque, mais lorsque celle-ci devient populaire elle prend une courbe exponentielle et devient énorme. Mon objectif est d’apporter ma part de changement au monde et j’aimerais le réaliser à traversWuup comme le fait Nike avec Just Do It par exemple.

TE : Quelles sont les valeurs générées par votre marque ?

JG : Les valeurs de Wuup sont de repousser constamment ses limites, de travailler fort et d’être passionné pour atteindre ses rêves.

TE : Qui s’occupe du « Design » et de la création de vos vêtements ?

JG : Jusqu’à maintenant, l’ensemble de l’équipe prend part à la création des vêtements, mais nous avons récemment formé une équipe de trois individus qui s’occuperont dorénavant de la conception et de la création.

TE : En quoi avoir une équipe jeune vous permet de vous démarquer de la concurrence ?

JG : Nous avons une façon de pensée différente, beaucoup plus 2015. Cela permet d’avoir une ouverture d’esprit et des méthodes différentes. Nous fonctionnons beaucoup avec l’ordinateur ce qui nous permet de sauver énormément de temps et d’obtenir de meilleur prix parfois. De plus, nous avons une compréhension des réseaux sociaux et des outils technologiques que les plus vieux n’ont pas forcément.

TE : Vous distribuez actuellement vos produits sur internet, désirez vous obtenir de nouveaux canaux de distribution ?

JG : En ce moment, nous avons deux boutiques à Montréal et une à Ottawa qui vendent pour nous, et neuf boutiques sont en attentes à Québec. Par ailleurs, nous avons un plan d’expansion pour l’été qui comprend la prise de contact avec plus de 5000 détaillants au Canada. Si l’on obtient un taux de conversion d’au moins 2 %, cela fait déjà beaucoup plus de magasins avec notre marque.

TE : Où voyez-vous votre marque dans une dizaine d’années ?

JGWuup veut prendre de l’expansion à la grandeur du Canada et peut-être même en France et aux États-Unis éventuellement.

TE : Qu’est-ce que tu préfères d’être un entrepreneur ?

JG : Il n’y a pas de routine et de règles. L’ensemble est malléable selon nos désirs pourvu que le travail soit effectué puisque c’est nous qui définissons les règles. De plus, j’ai un problème avec l’autorité depuis que suis jeune et je n’aimerais pas travailler dans un bureau pour un employeur, alors devenir un entrepreneur est une bonne option pour moi. Finalement, lorsqu’on est entrepreneur, on est dans le domaine qu’on a choisi et on a du plaisir à travailler. Ça ne devient plus exigent de partir au travail.

Vous pouvez consulter les produits Wuup en ligne sur wuup.ca

Vous pouvez égalment consulter leur page Facebook

Entrevue par Dominic Morin